Publié le 24 nov. 2019

Elisabeth Bazin - LAPS-OH-OM

Trop souvent encore, la naissance d'un enfant reste l'affaire exclusive d'une femme et d'un médecin ; le père éliminé est traité comme un gêneur : état de fait qui n'est bon pour personne, et qu'il faut changer. Car l'homme a un rôle essentiel à jouer pendant la grossesse de sa femme et au moment de l'accouchement : il parle à sa femme et à son enfant. N'est-ce pas lui qui, le plus souvent, donne son nom à l'enfant et lui permet de naître en accédant à l'ordre symbolique ? Mais être "père", c'est aussi participer à un acte naturel, éprouver pour son enfant de l'amour, vouloir le protéger et l'aider à se développer.
A lire : Le père : acte de naissance de Bernard This
Photo de Lauraboilphotography
Obtenir un devis
Message envoyé. Nous vous contacterons prochainement.